Bendita Sabedoria : Sapientia foris praedicat — Heitor Villa-Lobos (Brésil, 1958)

Bendita Sabedoria
Oh! Ah ! Sapientia foris predicat,
in plateis dat vocem.

Sagesse bénite
Oh ! Ah ! La sagesse crie dans les rues,
Elle élève sa voix dans les places.

Bendita Sabedoria ne sonne comme aucune autre pièce chorale que j’aie connu. J’inclus ici les deux premières parties de l’œuvre, sur six. Elle est écrite par Villa-Lobos, le plus célèbre des compositeurs sud-américains. Né lors d’une période tumultueuse de l’histoire de son pays, il a toute sa vie travaillé à créer une musique nouvelle et originale liant ses influences européennes aux sonorités et thèmes du folklore local. Ce n’est pas un hasard si on a l’impression d’entendre des accords de guitare dans sa musique chorale : c’était parmi ses instruments de prédilection. Contrairement à tant de compositeurs pour chœur comme Bach, Saint-Saëns et Reger qui étaient des organistes, Villa-Lobos était avant tout guitariste, et ça s’entend. Si vous aimez, je vous invite à aussi écouter sa Missa São Sebastião pour chœur à trois voix a cappella et ses cinq Préludes pour guitare solo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s