Mass for 4 Voices: Kyrie — William Byrd (Angleterre, 1592)

Kyrie eleison
Christe eleison
Kyrie eleison

Seigneur, prends pitié
Christ, prends pitié
Seigneur, prends pitié

Parce que oui, la vocation première des Petits Chanteurs est de chanter la messe, je tenais à en inclure une au complet (ou presque) sur cet album. Ce n’est pas rien, chanter à l’Oratoire un dimanche sur deux pendant 7 ans ! Où est-ce que j’étais lors du décompte vers l’an 2000, pendant que le monde entier célébrait champagne à la main ? Où est-ce que j’étais tous les 24 décembre au soir pendant plus d’une décennie ? À l’Oratoire, avec mes amis. Chanter la messe de minuit en 5e année du primaire est pour tous les Petits Chanteurs la première fois qu’on chante en public, une sorte de rite de passage. C’est un moment très spécial. On a beau trouver ça plate écouter la messe étant enfant, mais on comprend rapidement que pour beaucoup de gens c’est très important.  

Les chants de la messe sont en grec et en latin. Ils accompagnent la célébration toujours avec le même texte et dans le même ordre, mais avec une mélodie et des harmonies différentes selon les compositions. Nous avions plusieurs messes à notre répertoire, le plus souvent issues de compositeurs de la Renaissance : Byrd, Palestrina, Victoria, Viadana… Il s’agit là d’une musique magnifique, intemporelle, mais aussi relativement facile à apprendre et à chanter. Les notes et les harmonies coulent de source. Après tout, nous en avions une nouvelle à pratiquer toutes les deux semaines ! Mais j’ai appris avec le temps que c’est aussi une des musiques les plus riches et les plus difficiles à bien chanter. Curieusement, le cœur de cette musique réside dans l’écoute des autres. On s’échange la mélodie de voix en voix, les lignes vocales sont étroitement entremêlées. Les accords sont si purs que la moindre fausse note s’entend tout de suite. Une musique toute en subtilité, qu’il m’a pris de longues années avant d’apprécier à sa juste valeur. Ce n’est pas un hasard si on joue encore ces œuvres plus de 400 ans plus tard !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s