I. Salut, dame Sainte — Francis Poulenc (France, 1948)

Salut, Dame Sainte,
reine très sainte, Mère de Dieu,
ô Marie qui êtes vierge perpétuellement,
élue par le très saint Père du Ciel,
consacrée par Lui, avec son
très saint Fils bien aimé
et l’Esprit Paraclet,
vous en qui fut et demeure
toute plénitude de grâce et tout bien !
Salut, palais ; salut, tabernacle ;
salut, maison ; salut, vêtement ;
salut, servante ; salut, mère de Dieu !
Et salut à vous toutes,
saintes vertus qui par la grâce
et l’illumination du Saint Esprit,
êtes versées dans les cœurs des fidèles
et, d’infidèles que nous sommes,
nous rendez fidèles à Dieu.

J’ai coupé dans tout, mais non, je ne couperai pas dans Poulenc et ses Quatre petites prières de saint François d’Assise. Les voici toutes ! Si le Locus Iste est la pièce emblématique des Petits Chanteurs, c’est cet ensemble de pièces qui est le plus représentatif des Chantres Musiciens, la chorale des anciens Petits Chanteurs dont j’ai fait partie plusieurs années. On entend ici seulement les ténors et les basses, les voix les plus graves de la chorale.

Nous avons toujours tellement aimé chanter ces pièces qu’on les chantait souvent spontanément, juste pour le plaisir, par cœur, le plus souvent après avoir pris quelques verres je dois l’admettre. J’ai l’indélébile souvenir de les avoir chantées comme ça, spontanément, sous la voûte du Mont-Saint-Michel en tournée pendant notre visite guidée. Vous l’ai-je dit ? J’ai été très chanceux de grandir parmi les Petits Chanteurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s