Ubi caritas — Maurice Duruflé (France, 1960)

Ubi caritas et amor, Deus ibi est.
Congregavit nos in unum Christi amor.
Exultemus, et in ipso iucundemur.
Timeamus, et amemus Deum vivum.
Et ex corde diligamus nos sincero.

Où sont amour et charité, Dieu est présent.
C’est l’amour du Christ qui nous a rassemblés dans l’unité.
Réjouissons-nous, et en lui trouvons notre joie.
Respectons et aimons le Dieu vivant,
et d’un cœur sincère aimons-nous !

Nous arrivons au crowd pleaser par excellence, une pièce toujours très appréciée tant des choristes que du public. Duruflé harmonise ici une mélodie très ancienne issue du chant grégorien, qui est une musique religieuse chantée à l’unisson datant de l’époque médiévale. J’aime cette pièce pour sa beauté intemporelle et pour son message chaleureux : réjouissons-nous dans l’amour, la charité et surtout la sincérité. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la pièce culmine sur le sincero. Comme nous l’a si justement souligné Monsieur Patenaude à plusieurs reprises, la sincérité devait être à l’époque de Duruflé tout aussi rare et précieuse qu’elle l’est encore aujourd’hui!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s